Citation du jour :
Que l’abbé haïsse les vices, mais qu’il aime les frères.
(Règle de Saint Benoît 64,11)

Portes ouvertes

La vie monastique à Rixensart


Homélie journée « Portes ouvertes »  -  4 octobre 2015

 
 
 
En clôture de l’année de la Vie Consacrée, notre Pape François a proposé que tous les lieux de Vie Consacrée ouvrent leur porte ce dimanche 4 octobre. Ce n’est pas anodin : c’est la fête de St François !
Nous n’avons pas hésité car trop souvent nous recevons cette réflexion : « On ne vous connaît pas ". Alors c’est l’occasion d’essayer de soulever le coin du voile !!
  
Et nous remercions la paroisse d’avoir changé la date de la fête paroissiale pour que nous vivions ensemble, paroisse, voisins, amis, familles, ce moment important pour notre communauté.
 
Comme le dit le P. Frédéric Debuyst, moine de Clerlande, dans son livre « Bénédictins, un art de vivre », « Pour saisir le sens d’une vie, d’un style de vie, il faut tâcher d’aller droit à ce qui en fait le cœur et essayer ensuite de le retrouver partout où il s’exprime. Tout devient alors significatif, les petites choses comme les grandes, celles de la surface comme celles des profondeurs ».
 
Eric a proposé une homélie à 2 voix : il s’occupe de l’évangile et moi de la vie monastique. Normal, me direz-vous. Mais j’ai pensé aussi que nous pouvions le faire à 18 voix et j’ai interrogé mes sœurs pour que chacune exprime ce qui est important pour elle dans sa vie monastique quotidienne, ici à Rixensart ou ailleurs suivant les appels et services qui lui ont été demandés dans d’autres communautés de la Congrégation. Je voudrais vous partager le résultat de notre réflexion.
 
Le cœur, le mystère de la vie monastique est la présence même du Christ. Toute la Règle de Saint Benoît converge vers cette réalité essentielle. Le moine est un « chercheur de Dieu » qui vit en communauté, sous une Règle et un Abbé.
 
Très beau tout ça, mais vous vous demandez peut-être : « Concrètement, que peuvent bien faire ces femmes derrière ces murs de béton ? »
 
Celle qui entre au monastère « entre à l’école », pour apprendre à prier et à aimer et cela jusqu’à la fin de sa vie ! C’est l’école du service du Seigneur et notre manuel d’apprentissage est la règle de Saint Benoît, chef d’œuvre d’équilibre, conçu pour mettre en pratique les valeurs évangéliques. Le premier mot de la Règle est « Ecoute » et le dernier « tu parviendras »… Entre ces 2 mots, 73 chapitres qui donnent sens à notre vie et l’organisent. La journée est rythmée par la prière liturgique communautaire, la prière personnelle, la lectio divina ou lecture méditée de la Bible, le travail, la vie ensemble, le silence et la solitude, la détente, l’accueil des hôtes, dans le respect de chacun … Benoît a le souci des possibles faiblesses de chacun des frères et de leur épanouissement, c’est pourquoi il insiste sur le rôle de l’Abbé qui doit être un père attentif pour la communauté.
 
La visite des lieux communautaires vous permettront de mieux entrer dans ce que nous vivons, et vous pourrez constater que l’infrastructure des bâtiments peut faciliter cette alternance prière et travail, solitude et communion. Je ne m’étends donc pas là-dessus. Ce qui ressort surtout de notre rencontre communautaire est ce grand bonheur qui nous habite. Chanter tous les jours, par la liturgie et les psaumes, que Dieu aime tous les hommes, est un bonheur que nous devons partager. Impossible de vivre au monastère sans avoir un cœur universel ! Notre prière doit s’étendre sur le monde et toucher tous les hommes, ces enfants que Dieu aime.
 
Attention, ne croyez pas que ce soit un petit coin de paradis où tout est parfait chaque jour ! Nous devons nous porter les unes les autres, avec nos faiblesses et nos fragilités, nos moments de grand soleil et nos moments d’ombre et parfois de ténèbres… Nous apprenons le vrai sens du pardon, de la guérison, du soutien mutuel. Pas de vrai bonheur intérieur sans tout cela. Il nous faut recommencer chaque jour dans la confiance.
 
Nous avons la chance d’appartenir à la Congrégation internationale de la Reine des Apôtres, destinée spécialement à l’implantation de la vie monastique là où l’Eglise le demande. (voir panneau).
 
 
 
L’envoi fait partie de notre vocation, ce qui nous demande souplesse et disponibilité,
compréhension et respect des cultures. C’est un grand enrichissement mutuel dans
la diversité, une ouverture sur de larges horizons.
 
 
Et je terminerai en citant la dernière phrase du prologue de la Règle de St Benoît : « A mesure que l’on progresse dans la vie religieuse et dans la foi, le cœur se dilate, et c’est avec une indicible douceur d’amour que l’on court dans la voie des commandements de Dieu » et j’ajoute la fin du chapitre 72 sur la vie fraternelle : « Les moines (les moniales) ne préfèreront absolument rien au Christ, lequel daigne nous conduire toutes ensemble à la vie éternelle ».  Amen !  
  

                                                 Sr. Françoise-Noël, Prieure

Monastère des Bénédictines | Rue du Monastère, 82 B-1330 Rixensart
Tél. général: +32 (0)2 652 06 01 | fax : +32 (0)2 652 04 46 | monastere@monastererixensart.be
Tél. accueil: +32 (0)2 633 48 50 | accueil@monastererixensart.be
Le Chemin (Editions) lechemin@monastererixensart.be
436609 visites
© 2014 monastererixensart.be

Developed by webC.be